INTERBEV Bourgogne-Franche-Comté
Bulletin mensuel d'information INTERBEV BFC - FEVRIER 2021
Retrouvez toute l'actualité d'INTERBEV BFC du mois de février en cliquant sur le "lien externe" ! ...
Lire l'article
Les rencontres Made In Viande 2021
La filière Élevage et Viande donne rendez-vous aux Français du 24 au 31 mai 2021   Les professionnels de la filière Elevage et Viande, de l’éleveur à l’artisan boucher, ouvriront leurs portes lors de la 6e édition des Rencontres MADE in VIANDE, qui se tiendra partout en France du 24 au 31 mai 2021. Cette année, ces portes ouvertes seront l’un des événements de la Semaine de l’agriculture française, temps fort du printemps dédié à nosfilières. MADE in VIANDE c’est l’occasion de montrer au public que les professionnels du secteur se mobilisent chaque jour, et malgré la crise sanitaire, pour nourrir des millions de citoyens au plus près de chez eux et produire une viande française de qualité, responsable et durable. Ils contribuent par ailleurs à préserver la diversité et la richesse des paysages français. MADE in VIANDE est aussi l’opportunité de visites inédites, de rencontres et de découverte d’une filière qui recrute. « Aimez la viande et ceux qui la font. » : une semaine pour mieux connaître les engagements sociétaux de toute une filière. POUR S’INFORMER, S’INSCRIRE ET ORGANISER SA VISITE www.madeinviande.fr Le programme complet est mis à jour quotidiennement.   ...
Lire l'article
16 Février 2021
INTERBEV lance le cahier des charges « Préparation sanitaire des broutards »  Pour limiter l’utilisation d’antibiotiques, renforcer les performances dans les ateliers d’engraissement et sécuriser économiquement la préparation des broutards par les naisseurs.   Dans le cadre de ses plans de filière élaborés fin 2017 lors des Etats Généraux de l’Alimentation, INTERBEV s’est fixée notamment pour ambition de lutter contre l’antibiorésistance en limitant l’usage des antibiotiques en élevage. C’est pour y répondre que la section bovine d’INTERBEV lance aujourd’hui un nouveau cahier des charges interprofessionnel sur la « préparation sanitaire des broutards », s’appliquant aux bovins allaitants mâles et femelles vendus en vifs et destinés à l’engraissement. Ce cahier des charges a pour objectif de favoriser le développement de pratiques de préparation des broutards pour l’engraissement. Il s’inscrit pleinement dans la stratégie préventive du plan gouvernemental Ecoantibio 2. Il offre aux opérateurs de la filière bovine qui choisissent de s’y engager un cadre interprofessionnel garantissant un niveau supérieur de préparation sanitaire des bovins destinés à l’engraissement et contribue ainsi à l’amélioration continue de la qualité des broutards français. Il s’agit bien d’une démarche « gagnant-gagnant » : ce nouveau cadre interprofessionnel garantit à l’engraisseur une préparation de qualité pour améliorer les performances en début d’engraissement et sécurise l’éleveur naisseur par le paiement d’un coût de préparation pour les broutards commandés. Prévenir et réduire les risques sanitaires grâce à la vaccination Les jeunes bovins sont particulièrement sensibles aux troubles respiratoires en début d’engraissement, causés par le stress pouvant être provoqué lors du transport et la mise en contact avec des animaux d’autres élevages. La vaccination des broutards chez l’éleveur, telle que définie par le cahier des charges interprofessionnel, permet donc de prévenir ces maladies respiratoires - moins de 5% d’animaux observés malades suite à la vaccination - et limite ainsi l’utilisation d’antibiotiques dans les ateliers d’engraissement. Cette démarche sanitaire préventive améliore les performances en engraissement et offre un gage de qualité pour le broutard français* . Le cahier des charges « préparation sanitaire des broutards » garantit la vaccination du broutard contre les 3 principaux agents infectieux respiratoires rencontrés en engraissement : • Le virus respiratoire syncytial bovin (VRSB) • Le virus Para Influenza de type 3 (Pi3) • La bactérie Mannheimia haemolytica La couverture vaccinale est garantie depuis la sortie de l’élevage et durant au moins 4 semaines. * 1 100 000 broutards (mâles et femelles) sont vendus à l’export chaque année dont 850 000 vers l’Italie. // Pas moins de 340 000 broutards mâles sont vendus à des engraisseurs français chaque année. Garantir la traçabilité jusqu’à l’engraisseur et le retour économique au naisseur Le cahier des charges « préparation sanitaire des broutards » d’INTERBEV repose sur un porteur de démarche (Organisation de producteurs (OP), réseau ou association d’OP, négociant, marché) qui organise la commercialisation des broutards en France ou à l’export. Le porteur de démarche formalisera la commande de broutards préparés auprès du naisseur par un bon de commande. Le cahier des charges impose un cadre technique strict au naisseur. Ce dernier devra fournir au porteur de démarche auprès duquel il est engagé, les informations nécessaires à l’établissement d’une attestation de conformité comportant la liste des animaux vaccinés. Cette attestation, signée par le porteur de démarche, accompagnera les bovins afin d’assurer leur traçabilité et justifier de leur bonne préparation. De son côté, l’engraisseur doit s’engager sur une commande de bovins préparés auprès du porteur de démarche et sur le paiement du coût de préparation qui aura été défini au moment de la commande. Pour garantir la bonne réalisation de la vaccination, le cahier des charges « préparation sanitaire des broutards » prévoit un double contrôle : - Un contrôle interne : l’éleveur sera contrôlé tous les ans par le porteur de démarche. - Un contrôle externe : le porteur de démarche sera également contrôlé tous les ans par un Organisme Tiers. Une sécurisation économique assurée pour le naisseur Le cahier des charges impose que le coût de préparation facturé au premier acheteur soit présenté sur une ligne de facturation spécifique, dont la présence sera contrôlée par l’Organisme Tiers. Le cahier des charges prévoit que le coût de préparation comprenne : - Le prix de deux injections vaccinales - Le temps nécessaire aux opérations de vaccination (regroupement des animaux, contention, injections…) - Le temps consacré à la visite annuelle de contrôle interne - Les coûts administratifs liés à l’établissement et au regroupement des éléments de traçabilité (tenue à jour du cahier sanitaire d’élevage, conservation des ordonnances et factures de vaccins, etc.). Lors de la détermination du coût de préparation, les parties pourront s’appuyer sur un indicateur spécifique publié par INTERBEV et mis à jour chaque année.  Comment faire pour vous engager ? • Je suis une OP, un négociant ou un marché et souhaite devenir porteur de démarche > Je prends connaissance du cahier des charges disponible ICI. > Je contacte INTERBEV à l’adresse cdc@interbev.fr pour obtenir d’éventuelles informations complémentaires > J’envoie à cette adresse un dossier dûment complété avec l’ensemble des documents suivants :        -   Le formulaire de convention de porteur de démarche (disponible p.15 du cahier des charges)        -   Si je suis négociant ou marché, les formulaires d’engagement des structures relais qui réalisent le suivi des éleveurs (disponibles p. 18 du cahier des charges). Après étude de mon dossier, INTERBEV me délivre un récépissé d’engagement qui m’autorise à utiliser la mention « Broutards préparés INTERBEV ». • Je suis éleveur naisseur et souhaite rejoindre la démarche : > Je contacte mon OP ou mon négociant pour savoir s’il est déjà engagé dans la démarche d’INTERBEV en tant que porteur. > Si c’est le cas, je m’engage auprès de ce dernier (directement ou via une structure relai choisie par le porteur de démarche). Je n’ai pas besoin de contacter INTERBEV. > Lorsque je reçois une commande de broutards préparés de la part du porteur, je lui transmets les documents de traçabilité du protocole vaccinal (carnet sanitaire ou document équivalent, facture ou ordonnance des vaccins). • Je suis engraisseur et je souhaite acheter des broutards préparés > Je n’ai pas besoin de m’engager dans la démarche. > Je contacte mon Comité Régional INTERBEV pour connaître les opérateurs engagés dans la démarche > Je commande un nombre précis de broutards préparés auprès de porteurs de démarche engagés.  Le cahier des charges « Préparation sanitaire des broutards » et les fiches de bonnes pratiques sont disponibles : Cliquez sur le lien externe. ...
Lire l'article
sLu.Ma.Me.Je.Ve.Sa.Di.
09
1
2
3
4
5
6
7
10
8
9
10
11
12
13
14
11
15
16
17
18
19
20
21
12
22
23
24
25
26
27
28
13
29
30
31
INTERBEV Bourgogne-Franche-Comté sur les réseaux sociaux
INTERBEV Bourgogne-Franche-Comté
1 rue des Coulots
21110 BRETENIERE
Tél : 03 80 48 43 17
INTERBEV Bourgogne-Franche-Comté
Valparc Valentin
12 rue de Franche-Comté
25480 ECOLE-VALENTIN

InterbevLa Viande
ActualitésAgendaPlan du siteMentions Légales