INTERBEV Bourgogne-Franche-Comté
Communiqué de presse : TRÈS IMPACTÉE PAR LA CRISE DU COVID-19, LA FILIÈRE VIANDE CAPRINE FRANÇAISE RESTE FORTEMENT MOBILISÉE POUR MAINTENIR SON ÉQUILIBRE
Communiqué de presse : TRÈS IMPACTÉE PAR LA CRISE DU COVID-19, LA FILIÈRE VIANDE CAPRINE FRANÇAISE RESTE FORTEMENT MOBILISÉE POUR MAINTENIR SON ÉQUILIBRE Paris, le 18 juin 2020 – Du fait de sa très forte saisonnalité en termes de mise en marché, la filière française de viande de chevreau a subi de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire liée au Covid-19. Depuis, elle reste plus que jamais mobilisée pour soutenir les opérateurs au travers d’actions concrètes. Pâques 2020 : le pire a été évité grâce aux premiers dispositifs de soutien Dès le 16 mars et dans le but de maintenir la continuité de la filière, INTERBEV Caprins a réuni les opérateurs concernés afin que les abattages des chevreaux soient assurés au moins jusqu’au 15 mai et éviter que certains ne restent dans les fermes sans débouché. Par ailleurs, les responsables de la distribution ont incité les magasins à mettre avant la viande de chevreau dans les rayons boucherie et l’Interprofession a également conçu des outils promotionnels pour valoriser le produit en points de vente. Enfin, dès le 19 mars, la section caprine d’INTERBEV a alerté le ministre de l’Agriculture sur la situation de la filière et a demandé à deux reprises des soutiens : d’une part, pour les éleveurs-engraisseurs afin de compenser la baisse des cours et leur permettre de pérenniser cette activité devenue indispensable à la filière caprine et d’autre part, pour qu’une aide au stockage de viande soit mise en place. Cependant, la prise en considération de ces demandes n’a pas été à la hauteur des espérances des professionnels de la filière caprine et les difficultés demeurent. Vers un plan d’action stratégique de la filière caprine Les actions engagées et la mobilisation de la filière ont permis de maintenir sa continuité mais d’une part, au prix de la fragilisation du secteur de l’engraissement et d’autre part, de la constitution de stocks importants de viande. A ce jour, les 3 entreprises du secteur (Loeul et Piriot, Ets Ribot et Palmid’Or) supportent environ 500 tonnes de surstock ; le désengorgement de la filière caprine devient donc aujourd’hui une priorité. Sans solution de débouché, ces volumes vont peser sur l’équilibre des entreprises et très certainement hypothéquer les saisons à venir et ce dès le mois de septembre 2020. En concertation avec les entreprises, leur fédération et la FNEC (Fédération Nationale des Eleveurs de Chèvres), la section caprine d’INTERBEV travaille donc désormais à essayer d’identifier de nouveaux marchés comme les pays tiers et à compenser la perte de valeur des stocks de viande. Les professionnels de la filière viande caprine réunis le 16 juin, après avoir renouvelé leurs inquiétudes sur ses capacités à absorber les chevreaux qui arriveront sur le marché dès le 15 septembre, se sont accordés sur la nécessité d’une réflexion prospective avec l’ensemble des acteurs de la filière caprine française pour faire évoluer durablement la filière chevreau. Cette dernière doit rapidement engager ce travail autour de 3 axes :  L’organisation et la structuration de la filière, la gestion des flux et la saisonnalité ;  La transparence des coûts et la recherche de valeur ajoutée ;  La recherche de nouveaux débouchés, la qualité et la présentation des produits, la présence en rayons et l’adaptation aux nouveaux modes de consommation. Pour toute demande d’entretien avec Franck Moreau, président d’INTERBEV Caprins, n’hésitez pas à contacter le service presse d’INTERBEV A propos d’INTERBEV : INTERBEV est l’Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes, fondée en 1979 à l’initiative des organisations représentatives de la filière française de l’élevage et des viandes. Elle reflète la volonté des professionnels des secteurs bovin, ovin, équin et caprin de proposer aux consommateurs des produits sains, de qualité et identifiés tout au long de la filière. Elle fédère et valorise les intérêts communs de l’élevage, des activités artisanales, industrielles et commerciales de ce secteur, qui constitue l’une des premières activités économiques de notre territoire. Afin de mieux intégrer les attentes de la société, les professionnels de cette filière se sont rassemblés autour d’une démarche de responsabilité sociétale, labellisée par l’AFNOR « engagé RSE confirmé » de niveau 3 sur 4 en juin 2018 : le « Pacte pour un Engagement Sociétal », qui vise à mieux répondre collectivement aux enjeux en matière d’environnement, de protection animale et de nutrition humaine. ...
Lire l'article
sLu.Ma.Me.Je.Ve.Sa.Di.
27
1
2
3
4
5
28
6
7
8
9
10
11
12
29
13
14
15
16
17
18
19
30
20
21
22
23
24
25
26
31
27
28
29
30
31
INTERBEV Bourgogne-Franche-Comté
1 rue des Coulots
21110 BRETENIERE
Tél : 03 80 48 43 17
INTERBEV Bourgogne-Franche-Comté
Valparc Valentin
12 rue de Franche-Comté
25480 ECOLE-VALENTIN
Tél : 03 81 54 71 68
InterbevLa Viande
ActualitésAgendaPlan du siteMentions Légales